Observation du coucher du Soleil derrière le Pic du Midi

Vendredi dernier, j’ai pu vous montrer la manière dont on pouvait déduire l’endroit d’où on pouvait observer et photographier le coucher du Soleil derrière le Pic du Midi.
Je vous conseille la lecture de cette fiche du club des Pléïades qui est très bien faite à ce sujet : http://www.les-pleiades.asso.fr/wp-content/uploads/2017/12/Coucher-Soleil-Pic.pdf
Pour résumer la manière de calculer :
 
– se rendre sur un site d’éphémérides comme celui d’Heavens Above qui nous donne l’angle du coucher du Soleil :
 
 

Pour aujourd’hui, le soleil va se coucher à 240°

La plus courte élongation faite avec le soleil est située pour les dates comprises entre le 9 décembre et le 2 janvier (238°).

On peut remarquer que le Soleil a déjà repris sa lente remontée et va se coucher de plus en plus à l’Ouest

La course du Soleil pour Toulouse sera donc :

avec un rapporteur à 360°, on peut facilement déduire l’angle du coucher par rapport à l’observateur.

Il est possible de faire passer un petit fil de couture au centre du rapporteur pour prolonger la mesure sur une carte et ainsi voir quelle est la zone qui sera située dans l’axe du coucher du Soleil pour l’observateur.

Bien que le Pic du Midi soit visible depuis la porte du club, l’angle mesuré n’est que de 233.5 degrés.

Pour cela, j’ai utilisé Google Earth, planté quelques punaises, l’une au dessus du Pic du Midi (avec une élévation par rapport au sol pour qu’elle soit visible de loin) et une autre au dessus du club. Puis j’ai utilisé l’outil règle pour tracer une ligne pour rejoindre les deux, l’outil me donnant l’angle en degrés.

Il s’en est fallu de peu pour qu’on puisse voir le coucher du Soleil derrière le Pic du Midi, au mieux, on peut sans doute voir ce coucher derrière le Pic du Midi d’Ossau.

Par approche approximative, j’avais calculé qu’au mieux, on pouvait l’avoir depuis la colline de Pech David, mais les observateurs situés à l’Est de cette ligne Pic-du-Midi-Pech-David pourront un jour avoir la chance de photographier le Pic en ombre chinoise.

L’image d’illustration a été réalisée par Nicolas Aguilar et publiée dans Astronomie Magazine et  La Dépêche du Midi

Maintenant, le Pic du Canigou vu depuis Marseille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *