Observation du transit de Mercure devant le soleil par les membres de Neptunion 31 le 11 Novembre 2019

Ces quatre derniers jours, nous avons épluché les sites météo plus que de raison ! Il est même étonnant qu’ils n’aient pas planté tellement ils ont été consultés (et par tous les astrams de France !!!).

Dimanche 10 novembre, c’était décidé ! Les prévisions n’étaient vraiment pas top mais laissaient l’espoir d’une ouverture d’environ 2hs en début d’apres-midi. Le Club a donc confirmé l’observation du transit de Mercure ! Sauf que lundi matin, les prévisions avaient encore changé. Et pas en mieux … Mais comme il faut un petit grain de folie pour admirer un petit point passer devant un gros rond, nous avons décidé de tout maintenir !! Nous allions au moins manger tous ensemble.

Vers 11h, les instruments ont pris place sur les dalles du local. Deux lunettes solaire LUNT  H Alpha spécialement prévu pour l’observation du Soleil  à la  longueur d’onde de 656.3 nanomètres (rouge)  permettant l’observation des protubérances et la chromosphère . Une lunette de 80 mm équipé d’un filtre solaire astrosolar, permettant l’observation des tâches solaires  et de la granulation de la photosphère.  Nous avons pour  l’occasion installé une caméra planétaire afin de réaliser des images du phénomène et aussi afin de pouvoir suivre le transit en live sur l’écran de l’ordinateur. Un télescope spécial solaire le Solar MAK 90 est installé.  il est muni d’un filtre continuum vert à 540 nm permettant une sensible augmentation du contraste visuel . Lors de la mise en place, un magnifique ciel bleu teintait la voûte au-dessus de nos têtes. Les quelques nuages sur l’horizon nous obligeaient à garder à l’esprit les terribles prévisions … Pourtant cierges, danses et incantations avaient été posés et effectuées ..!! Avec l’arrivée des premiers Neptuniens, les premières protubérances solaires ont été observées. Tantôt calme, l’étoile du jour semblait s’exciter par moment, nous donnant plusieurs éjectas à voir. Mais plus l’instant T approchait et plus les nuages prenaient possession des cieux. Occultant parfois totalement l’astre diurne.

Lors de l’apéritif, le bonheur se trouvait dans nos verres et non dans le ciel ! Nous partagions au moins ce moment entre astropotes. Et Dame Nature a décidé de récompenser notre ténacité. Contre toute attente, la couverture nuageuse s’est délitée. Laissant réapparaître Hélios. Et avec lui, la plus petite planète de notre système solaire. Mercure, minuscule sur le disque de notre étoile, a entamé sa traversée. Les quatre instruments ont rapidement été pris d’assaut par la presque trentaine de neptunien.ne.s présent.e.s pour contempler ce phénomène astronomique. Nous avons pu observer dans tous les télescopes, prenant le temps de contempler cette bille miniature passant sur un cercle rouge (pour le H Alpha) ou un vert (pour l’AstroSolar). Quelle émotion de découvrir de nos propres yeux l’immense différence entre les tailles de ces deux astres. Quelle joie de nous rendre compte que nous pouvions vraiment le voir en direct. Quelle fierté de réussir à l’immortaliser grâce à nos smartphones …

Un peu plus d’1h !! La Nature nous a fait grâce d’une fenêtre d’observation d’un peu plus d’1h alors que les prédictions étaient plus que mauvaises !

De nuit comme de jour, la passion et l’amour du ciel est récompensé ..!

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *