CROA du 12 juillet 2013

Après une semaine baignée par la chaleur, l’évaporation est importante, les nuages d’altitude nombreux. Nous nous sommes néanmoins donné rendez-vous pour une soirée que nous savions compromise pour les observations.
Les nuits d’été étant propices à l’observation des étoiles filantes, il avait été annoncé le passage des Sergio-ïdes et des Nico-ïdes mais la couverture nuageuse était visiblement trop dense.

Le club a reçu la visite d’Alain, Aurore, Louis, Loïc, Pascal, Victor et sa maman ainsi que d’un couple d’Aucamville venu se renseigner pour la saison prochaine.

Deux ateliers ont été mis en place au beau milieu de l’herbe fraîchement tondue :

  • Traitement d’images
  • Guidage d’instrument

Guidage d’instrument :
Matériel mis en œuvre :

Le guidage de la monture à partir de Cartes du Ciel a rapidement été opérationnel. Ce qui n’a pas été le cas avec Stellarium. Deux heures et demie plus tard donc, nous vainquons la machine après une lute acharnée.

Nous serions peut-être en mesure de reproduire cette démonstration à la rentrée en septembre ou avant ; histoire de faire quelques captures d’écrans et rédiger le tutoriel.

Nous nous sommes quitté vers minuit.
Je laisse le clavier à Aurore pour le traitement d’images.

Rédigé par Aurore

En effet, après avoir informé Thérèse (une potentielle future membre de neptunion31) sur le fonctionnement du club, un atelier sur le traitement d’images a été mis en place pour répondre à la demande de Victor.

Ce  fut l’occasion pour moi de ressortir d’anciennes prises de vues de Cuq Toulza et d’entamer le traitement de plusieurs séries de mes photographies lunaires. Victor et moi avons donc profiter de cette soirée pour mettre en pratique les conseils que Nicolas nous avais donné lors d’une précédente soirée pour effectuer le traitement d’image sous registax 6. Nous avons été rejoint par Pascal venu nous rafraîchir la mémoire sur le fonctionnement du logiciel. Alain qui naviguait entre les 2 ateliers est également venu nous rassurer sur les bugs du logiciel. Mon pc portable nous a en effet fourni une belle compilation de bug en tout genres…

Le fonctionnement de base du logiciel pour trier, empiler et fusionner les images est maintenant compris et assimilé. Par contre, nous nous sommes heurtés à un problème concernant le format des images: impossible de se souvenir de la manip à faire pour pouvoir traiter les raw et non les jpeg (le format raw n’est pas proposé dans la liste des formats récupérables lorsqu’on récupère les photos).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *