CROA 5 août 2014

CROA Collectif Francis, Nico, Ludo, Loïc

————Francis————–
Présents : Aurore, Pascal, Laurent, Loïc,Ludovic, Nicolas, Francis
Lieu : Cuq-Toulza (En Capel)

Météo incertaine en début de soirée d’observation puis dégagement total avec à partir de 2h00 une voie lactée complétement dégagée.
Turbulences sensibles (en observation lunaire).

Notre arrivée a été saluée par un accueil très cordial des propriétaires qui nous avaient même préparé des meringues et non pas manqué de nous ravitailler en café, binouze etc…Encore merci à eux !

Un de leur chien a d’ailleurs souhaité laisser un souvenir cordial au compagnon félin d’Aurore en urinant sur son polaire, cela conclue une période de poisse assez désagréable pour notre amie (PC perso HS, PC du club qui la boude, Orange qui la prive de télé…).

Nous nous sommes installés dans le champ voisin de nos hôtes pour bénéficier d’un champ d’observation dégagé quelque soit l’azimut.

Pour Nicolas : 80ED pro EQ6 en guidage + prise de vue NGC6820
Pour Pascal :
Pour Laurent : Test EQ5HYL II avec interface ascom Pierro Astro + M31 à la 80ED sur CG5 sans guidage
Pour Ludovic :
Pour Loïc :
Pour Aurore : des problèmes de stabilisation du pied de suivi astrophoto sur la galaxie d’Andromède puis short battery.
Pour Francis : montage de la ED80 sur son nouveau pied video AmazonBasics (merci Loïc d’avoir déniché ce magnifique trépied qui va me servir de trépied de voyage pour la 80ED) :
– http://www.amazon.fr/AmazonBasics-Tr%C3%A9pied-170-pour-cam%C3%A9scope/dp/B00CEH7VG8/ref=sr_1_2?s=photo&ie=UTF8&qid=1407429212&sr=1-2
– https://www.youtube.com/watch?v=e9v0icQJ31Y
– https://www.youtube.com/watch?v=ZXwOp09-umI
Mise à disposition de la famille de nos hôtes de cette config (ED80+trépied) pour observations lunaire puis saturne avec mon aide, puis libre service. Montage du C8 sur HEQ5 Pro pour continuer dans un premier temps les observations familiales de nos hôtes (saturne, M13, M57, M27, voie lactée). Ensuite, tentative de réglage des logiciels d’autoguidage PHD2 Guiding puis Guidemaster avec et sans Ascom (pilotage direct par la camera) et de la camera QH5yL II couleur . Tests non concluants : impossible de se mettre dans la même configuration que Nico, Pascal et Ludovic qui eux utilisent une interface Pierro Astro et des versions différentes des logiciels. Pour finir, observations visuelles en goto : m57, m27, m13, m31, dentelles du cygne, Uranus, Neptune et… Pluton !! . Fin des débats à 2h50 : je travaillais le lendemain…Pour la petite histoire, au retour j’ai dû m’arrêter sur la route de Le Faget car 2 lapins s’étaient pris dans mon faisceau de phares et étaient comme paralysés au milieu de la route même en avançant à les toucher, j’ai dû descendre et leur botter le séant pour qu’ils daignent dégager la route ..

A noter, la mise en station du Dobson du club pour que nos hôtes puissent également profiter de ses possibilités. Test avec et sans le filtre uhc de Nicolas : réelle plus-value significative en visuel (sans=on devine à peine, avec=bonne perception).

————Nico——————

Après une superbe soirée passée à Cuq sous ciel sans nuages, voici l’image que j’ai faite d’une petite nébuleuse dans un amas ouvert NGC6823.

Plus d’infos ici : [url=http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=120118]http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=120118[/url]

Enfin une nuit sans nuages, cela faisait très longtemps que je ne connaissais plus cela
Malgré, la lumière gênante en première partie de nuit, du premier quartier de Lune en phase descendante (10 poses à la poubelle) j’ai pu imager une nébuleuse pas très visiter, NGC6820 de Mag 15.
Elle est accompagnée d’un petit amas ouvert NGC6823, certes ce duo ne vos pas ses stars voisines comme M27 ou encore NGC6888 mais il mérite une petite pose photo pour faire plus ample connaissance.
Setup:
80ED/red0.85/1000d astrodon/EQ6/quidage chercheur+dmk31 .
Image:
26 poses de 300sec
15 darks
21 Flats
offset
Traitement IRIS/PScs6.
[img]http://img4.hostingpics.net/pics/354603ngc682080edred1000d26x300seccuq.jpg[/img]

————Ludo——————
J’ai donc rejoins a 20h30 Loïc Laurent et Nicolas pour essayer de transporter le dobson dans ma voiture. Malgré ses 1m80, le tube est rentré pile poils et Nico de son coté a transporté le socle.
J’ai fais le choix de prendre mon 200/1000 sur ma neq5 pour imager, je pensais que l’autoguidage me permettrai de compenser les défauts de ma monture mais au delà de 2min les étoiles n’étaient plus rondes. J’aurai du prendre la 80ed !
Même avec plus de 30% de déchets j’ai quand même pas perdu ma soirée. J’ai imagé NGC 6888, la nébuleuse du croissant.

[img]http://cdn.astrobin.com/images/thumbs/02f0f074a78d23ced49c119d509c0d2c.1824x0_q100_watermark_watermark_opacity-10_watermark_position-4_watermark_text-Ludovic%20Sinopoli.jpg[/img]

http://www.astrobin.com/full/112051/0/

Malgré mon appareil non défiltré, je pensais avoir plus de détails mais après quelques recherches sur le net, je vais avoir du mal a sortir plus de choses avec un boitier ordinaire sans filtre.

Nous avons aussi tenté de faire fonctionner la nouvelle qhy5 de Laurent pour l’autoguidage. PHD ne l’a pas détecte mais PHD2 oui, cependant après plusieurs tentatives de calibrations infructueuses PHD2 à fini par commencer le guidage mais à arrêté pour une raison indéterminée une poignée de minutes après.
Après de nouveaux tests avec Pascal sur Guidemaster, sauf erreurs de ma part, cela à fini avec la toucam.

————Loïc—————–
De mon côté, j’étais équipé avec un Meade ETX-125 et parti pour faire uniquement du visuel.

À la fin de la mise en station, je n’ai pas loupé de me prendre les pieds dans le cordon d’alimentation : tout à refaire.

La Station Spatiale Internationale vient nous rendre visite en début de nuit : le passage au zénith a été fort remarqué et apprécié par nos hôtes : sans doute une des premières fois qu’ils connaissent un passage qui ne peut être confondu avec celui d’un avion.

Ensuite, pointage en direction de Saturne. La Lune étant à son dernier quartier juste à côté : les détails ne peuvent ressortir. Mars est déjà basse sur l’horizon. Je me suis rabattu sur la Lune avec un filtre polarisant variable en attendant qu’elle décline sur l’horizon. Las d’attendre, je suis allé voir la nébuleuse M57. L’objet n’a rien à voir par rapport à ce que l’on peut observer
au Dobson xx14, mais tout de même ça vaut le coup. Ensuite, une petite balade galactique en passant par la galaxie d’Andromède qui s’était levée déjà depuis un petit bout de temps, M13 est un joyau que j’aime bien regarder. Par contre, il ne fait pas assez noir, M27 et M81 sont décevantes : il faut patienter et attendre que la Lune se couche ; ce qu’elle décide enfin de faire : ouf.

Et là, sous nos yeux se détache la voie lactée comme on a l’habitude de la voir à la campagne : magnifique !

Quelques étoiles filantes prémices des perséides viennent perturber ce spectacle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *