Présentations Le Gentil, l’astronome malchanceux puis de TinkerAstro le 9 juin 2017

Rédigé par Loïc

En attendant que l’heure des présentations arrive, la soirée a débuté par une légère modification sur l’une des couronnes de fixation des montures. Michel et Jean-Paul se sont attelés à la tâche et c’est avec de légers coups de disqueuse que le petit ergot a perdu quelques millimètres. La couronne est maintenant prête à recevoir sa monture.

La présentation de Jeff portait sur Guillaume Joseph Hyacinthe Jean-Baptiste Le Gentil de la Galaisière. À la fin du 18ème siècle, l’astronome a collaboré à un projet d’envergure : il s’agissait de mesurer de façon plus précise la distance Vénus-Soleil au travers d’une soixantaine de points d’observations sur le globe.

Après quelques notions de géométrie, distillés quand même avec parcimonie, notre orateur ayant pitié de nous… Jeff nous a présenté les différentes méthodes employées pour mesurer les distances dans l’univers. Ici, pour le transit (le passage de la planète devant le disque solaire) il s’agissait de mesurer la légère différence de l’heure de début et l’heure de fin du phénomène observé depuis les différents points disséminés sur la planète. Cet écart amenant par le calcul à la mesure de la distance Vénus-Soleil par la méthode de la triangulation.

Le périple de ce brave astronome l’a fait s’arrêter sur différents points bordant l’Océan Indien, en Inde, aux Philippines, à Madagascar ainsi qu’à la Réunion et à l’Île Maurice. Malheureusement Le Gentil a été confronté à divers éléments qui ont contrarié ses observations. L’histoire de sa vie est un roman et il a été d’ailleurs conté par Jean-Pierre Luminet dans le livre : Le rendez-vous de Vénus publié aux éditions JC Lattes.EAN : 9782709620253

Une seconde présentation s’est déroulée en compagnie de Laurent R. et de Patrick. Il s’agissait de présenter un dispositif de guidage orienté astrophotographie. La démonstration a enthousiasmé les tenants de la discipline. La plateforme retenue permet d’avoir une grande précision de guidage ainsi que de nombreux outils d’aide à l’astronome amateur tout en se pilotant du bout du doigt ou de la souris.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *